Jeu concours
Jeu concours
MENU
Le repas

Diversification alimentaire : l’éveil de bébé au goût

Diversification alimentaire : l'éveil de bébé au goût

Voici venu le temps de la diversification alimentaire. Une petite révolution pour vous… et pour bébé. Une explosion de saveurs l’attend, il entre peu à peu dans le monde des grands. Voici les principales clés pour lui donner de bonnes et saines habitudes alimentaires, éveiller ses sens ainsi que sa curiosité.

À partir de 4 à 6 mois, bébé part à la découverte du goût

Cela commence vers 4 à 6 mois, quand bébé sait tenir sa tête, s'asseoir sur une chaise. Voyez avec votre pédiatre s’il est prêt et n’oubliez pas que jusqu’à six mois, le lait maternel (ou maternisé) reste l’aliment principal pour couvrir ses besoins nutritionnels spécifiques et lui permettre de bien grandir.

Votre enfant explore : la cuillère, les goûts, les textures, les couleurs, les odeurs sont de vraies expériences sensorielles. La diversification lui offre une variété de saveurs et de textures pour adopter de bonnes habitudes alimentaires.

Les diverses étapes de la diversification alimentaire

La première purée

Votre enfant doit être bien assis et installé dans une ambiance sereine. De votre côté, essayez de bannir télévision et téléphone de votre environnement.

Proposez-lui une ou deux cuillères de cette première purée en lui décrivant ce qu’il va manger. Puis augmentez progressivement la quantité lors des repas suivants, un aliment à la fois pour varier les plaisirs et les couleurs. Purée maison, petit pot ou surgelé, l'important est que le repas soit « goûtu » !

Phase 1 : 4 à 6 mois, on commence par quoi ?

Stéphanie Brocca, nutritionniste Physiolac, conseille de commencer par les légumes dits "oranges" (carotte, potiron, potimarron) et "verts" (haricots verts, courgettes, artichauts, épinards). Ajoutés en petites quantités dans un biberon de lait, ou en purée à la cuillère, l'essentiel est que les légumes soient bien cuits, avec une texture très lisse.

Passés les 15 premiers jours et avec l’accord de votre pédiatre, vous pouvez tester aussi les céréales infantiles (sans gluten) et les fruits très mûrs (pomme, poire, banane). Et dès six mois, introduisez le yaourt. On évite bien sûr les aliments trop sucrés ou trop salés : bébé ne mange pas comme nous !

Alimentation de bébé à 7/12 mois

  • lait maternel ou 2ème âge
  • fromages et fromage blanc
  • fruits cuits, mixés
  • la purée de légumes peut contenir des petits morceaux (selon sa capacité de mastication et de déglutition, et sa tolérance digestive)
  • la pomme de terre est acceptée, lisse ou en petits morceaux
  • céréales infantiles avec gluten
  • viandes et poissons mixés, 2 cc par jour
  • 1/4 d’œuf dur
  • 1 cc d’huile ou 1 noisette de beurre à chaque repas

 Alimentation de bébé à 8 mois

  •  bébé prend quatre repas par jour : petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner
  • ajoutez pain, pâtes fines, semoule et riz.

Alimentation de bébé à 9 mois

  • viande hachée (4 cc par jour)
  • 1/3 d’œuf dur

Alimentation de bébé entre 2 et 3 ans

  •  lait de croissance
  • fruits en morceaux
  • légumes écrasés ou en morceaux
  • 1/2 œuf dur
  • légumes secs en purée dès 15/18 mois
  • 6 cc de viande ou poisson par jour

 Et pour boire : de l’eau !

Pour le plaisir… et en guise de bonus, le chocolat peut être introduit dès 1 an.

Manger, un rituel agréable

Il veut manger avec les doigts ? Laissez le faire et appréhender la nourriture à sa façon. Jouez avec lui, faites-lui l’avion avec la cuillère !

Il grimace ? Ça ne veut pas dire qu’il n’aime pas, juste qu’il est surpris par le goût. S’il a un haut-le-cœur, on arrête. Une règle est en revanche absolue : ne forcez JAMAIS votre enfant. Pas de petit chantage au dessert non plus !

Sachez qu’autour de 2 ans, il peut refuser tout nouvel aliment (la néophobie alimentaire) par peur de l’inconnu, mais rassurez-vous : ça lui passera ! N’hésitez pas à lui proposer chaque aliment jusqu’à huit fois avant de le mettre sur liste noire.

Alors n’oubliez pas : le repas est un plaisir qui se partage !