Jeu concours
Jeu concours
MENU
Les petits maux

Comment réagir face à la fièvre de bébé ?

Comment réagir face à la fièvre de bébé ?

Lorsque bébé a de la fièvre, nous avons naturellement tendance à nous inquiéter. Pourtant, quelques astuces et gestes appropriés peuvent rapidement éclairer les parents sur les causes réelles de cette hausse de température corporelle de bébé… ainsi que sur les réflexes à adopter.

Tout d’abord, il faut savoir que la fièvre n’est pas une maladie ! Elle est en revanche une sonnette d’alarme, un signe que le corps utilise ses défenses pour lutter contre une infection. Une montée de température indique donc que quelque chose ne tourne pas rond et qu’il est donc nécessaire de réagir rapidement.

Les signes de la fièvre chez bébé

La température « normale » de bébé se situe entre 36,1°C et 37,5°C. A partir de 37,5°C et jusque 38,5°C, on parle de fièvre modérée. Dès 38,5°C, la fièvre devient élevée.

Quelques signes peuvent vous alerter :

  • une pâleur inhabituelle,
  • le corps de bébé est « chaud » au toucher,
  • une perte d’appétit,
  • une apathie peu coutumière,
  • des pleurs sans raison apparente…

Dès que ces symptômes apparaissent, il est nécessaire de mesurer la température de façon précise. Attention toutefois, un bébé qui semble en pleine forme peut tout de même être fiévreux. Au moindre doute, il est préférable de vérifier que bébé n’a pas de fièvre.

Les causes de la fièvre chez bébé : quand consulter le médecin ?

Le degré de température n’est pas forcément proportionnel à la gravité de l’infection. La température peut par exemple être liée à une poussé dentaire ou un vaccin. Il est également possible que bébé souffre d’une infection liée à une bactérie, auquel cas il sera nécessaire de lui faire prescrire des antibiotiques.

En règle générale, il est préconisé de consulter un médecin dans les cas suivants :

  • dès l’apparition de la fièvre si le nourrisson à moins de six mois ;
  • si bébé est porteur d’une maladie chronique ;
  • si bébé ne supporte pas ou mal le traitement, que la température ne baisse pas pendant 2 jours ou qu’il vomit, reste amorphe ou semble ne pas respirer normalement ;
  • si la fièvre dépasse 40,5°C ;
  • en cas de convulsion : si la fièvre ne baisse pas ou augmente très rapidement, le risque de convulsion existe (raideur des membres, tremblements). Si une convulsion de courte durée (inférieure à deux minutes) ne provoque pas de douleur particulière, elle est en revanche très impressionnante pour les parents. Si elle dure plus de 5 minutes ou s’accompagne d’une perte de connaissance, il est indispensable de contacter immédiatement le SAMU (le 15 ou le 112 numéro d’appel d’urgence).

Quel thermomètre utiliser selon les circonstances ?

Si vous êtes de nature inquiète, ou que votre enfant est régulièrement fiévreux, vous aurez sans doute besoin de plusieurs types de thermomètres. Ces instruments de mesure ne s’utilisent pas tous de la même façon et ne sont pas tous aussi fiables.

Tour d’horizon des avantages et inconvénients de chacun :

  • le test frontal de fièvre : il donne une première indication sans avoir à déshabiller bébé et son utilisation est très simple. En cas de doute, ayez recours à un thermomètre de plus grande précision.
  • le thermomètre infrarouge : il ne dérange pas bébé, et peut être utile pour surveiller la fièvre, notamment la nuit. Cette prise de température doit néanmoins être vérifiée si le degré s’approche d’une température anormale.
  • le thermomètre auriculaire : la prise de température est fiable si vous l’utilisez correctement, en inclinant bien la tête de bébé.
  • le thermomètre électronique, utilisé en rectal : c’est le thermomètre le plus fiable, mais c’est aussi le plus contraignant, car il nécessite un peu d’adresse, surtout lorsque bébé bouge beaucoup. L’embout souple permet de ne pas blesser votre enfant pendant la prise de température.
  • la prise de température buccale : elle n’est pas conseillée avant 5 ans, et sa fiabilité n’est pas la plus avérée.

Certains thermomètres combinent plusieurs types de prise. Avec un combiné test frontal + thermomètre électronique, vous serez paré pour tous les cas de figure. Afin de ne pas ajouter à le stress des parents à la fièvre de bébé…