MENU

Foire aux questions

Sucettes

Comment nettoyer les sucettes Luc et Léa ?

Avant la 1ère utilisation, stérilisez la sucette. Les sucettes Luc et Léa peuvent être stérilisées à froid, en les plongeant 5 minutes dans l'eau bouillante, dans un stérilisateur à vapeur (électrique / micro-ondes) ou dans la boîte de transport et de stérilisation Luc et Léa. Dans le cas d’une stérilisation à chaud, veillez à laisser refroidir la sucette avant de la donner à bébé. Ensuite, avant chaque utilisation, la sucette doit être nettoyée à l’eau savonneuse et rincée à l’eau claire. Si un peu d’eau pénètre dans la téterelle, la retirer en la comprimant légèrement, la téterelle vers le haut (l’eau ressort par le bouton de la sucette).

Comment retirer le liquide présent dans la téterelle ?

Il est normal que de l’eau puisse entrer dans la téterelle au moment du nettoyage. Il suffit de comprimer légèrement la téterelle vers le haut afin que le liquide ressorte (l’eau ressort par le bouton de la sucette).

Pourquoi y a-t-il des trous sur les collerettes des sucettes Luc et Léa ?

Les collerettes des sucettes Luc et Léa sont incurvées et très aérées pour éviter les irritations dues au contact prolongé de la salive sur la peau. Les trous d’aération de la collerette ont aussi un rôle sécuritaire en assurant le passage d’air dans le cas où l’enfant parviendrait à mettre la sucette entièrement dans la bouche*.
* conformément à la norme européenne EN 1400

Comment faire scintiller les sucettes nuit Luc et Léa ?

Les sucettes nuit « Etoile », « Ours », « Mille et une nuits » et « Fée » Luc et Léa possèdent un bouton phosphorescent pour que bébé et ses parents retrouvent plus facilement la sucette dans la nuit. Pour qu’elles scintillent dans la nuit, ces sucettes doivent être « rechargées » à la lumière (sous une lampe ou à la lumière du jour).

Où sont fabriquées les sucettes Luc et Léa ?

Les sucettes sont imaginées en France, par les équipes de développement et de design de la marque, et fabriquées en Allemagne.

Qu’est ce que le BPA / le BPS ? Comment être sûr qu’il n’y en a pas dans les sucettes Luc et Léa ?

Le Bisphénol A (BPA) est un composé organique rentrant dans le processus de fabrication de certaines matières plastiques notamment le polycarbonate. Il est considéré comme un perturbateur endocrinien. Sa présence est interdite dans les biberons depuis 2010 en France. Cette réglementation a été étendue à l’ensemble des conditionnements à vocation alimentaire au 1er janvier 2015. Dans certains cas, le Bisphénol S (BPS) a été utilisé en substitut du BPA. Peu d’études existent mais le BPS pourrait présenter la même toxicité que le BPA.
Depuis 2011, toutes les collerettes des sucettes Luc et Léa sont fabriquées en copolyester Tritan, un matériau de haute qualité, très hygiénique et sans danger. Par conséquent, elles ne contiennent ni BPA, ni BPS.

Les bébés peuvent-ils avaler la sucette ?

Non. Les sucettes Luc et Léa répondent à la réglementation européenne EN 1400, une norme stricte qui impose notamment une taille minimum pour la collerette. Leur forme est spécialement conçue pour qu’il soit impossible qu’un bébé avale sa sucette par lui-même. Dans des cas exceptionnels, il se peut que l’enfant réussisse à mettre sa sucette entière dans la bouche. Toutefois, même si cela est impressionnant, il n’y  a pas de risque d’étouffement. La collerette des sucettes est pourvue de trous d’aération permettant à bébé de respirer même dans le cas extrême où la sucette serait accidentellement coincée dans sa bouche.
L’adulte ne doit pas paniquer, au risque d’enfoncer la sucette et doit la retirer avec précaution.

Il est important d’inspecter la téterelle (partie en silicone que l’enfant met dans sa bouche) avant chaque utilisation en la tirant dans tous les sens. La sucette doit être changée au moindre signe de détérioration ou de fragilité.
De manière générale, pour des raisons d'hygiène et de sécurité une sucette doit être changée tous les deux mois. Les sucettes ne doivent pas être associées à la prise de médicaments et/ou d’aliments.

Quand et à quelle fréquence doit-on remplacer les sucettes ?

Avant chaque utilisation, examiner soigneusement la sucette.Tirer la sucette dans tous les sens. La jeter au moindre signe de détérioration ou de fragilité.
La sucette ne doit pas être exposée directement au soleil ou auprès d’une source de chaleur, ni même être trempée trop longtemps dans un liquide désinfectant (solution stérilisante) qui risquerait de fragiliser la téterelle.
D’une façon générale, pour des raisons de sécurité et d’hygiène, il est recommandé de remplacer la sucette au bout de 2 mois d’utilisation.

Pourquoi n'y a-t-il plus de protège-tétine sur les sucettes ?

Un protège-tétine doit être maintenu hors de la portée des enfants car il présente un risque d’étouffement quand il ne possède pas de trous d’aération. En revanche, la stérilité et la propreté de la sucette ne sont plus garanties avec un protège-tétine qui comporte un trou d’aération. La priorité de Luc et Léa étant d’assurer la sécurité des enfants qui utilisent ses produits, les protèges-tétines ont été supprimés en faveur de la boîte de transport et de stérilisation, plus sûre et plus hygiénique.

Pourquoi les sucettes peuvent devenir opaque après la stérilisation à chaud ?

Les tételles en silicone des sucettes peuvent présenter des traces blanches et peuvent s’opacifier après une stérilisation à chaud. Ceci est une réaction entre le matériau et l’eau (de composition variable en fonction de son origine). Cela ne dégrade pas la qualité de la sucette même si cela en modifie l'aspect.

Pourquoi il n’y a pas d’anneaux sur les sucettes Luc et Léa ?

Luc et Léa a fait le choix de proposer des sucettes sans anneaux pour qu’elles soient plus légères dans la bouche de bébé.
L’anneau de la sucette n’est pas indispensable. La forme du bouton des sucettes Luc et Léa permet une prise en main facile par bébé ou par les adultes. Le bouton ressort suffisamment pour être facile à saisir.
Aujourd’hui, de nombreux attache-sucettes s’adaptent aux sucettes sans anneau. Généralement, ils ont un embout souple qui peut se clipper autour du bouton de la sucette.

Paroles d'expert

Réussir le sevrage

Le sevrage consiste à abandonner peu à peu l'allaitement au sein pour donner à bébé un lait infantile et d'autres aliments si bébé a l'âge de débuter la diversification alimentaire. Débuter le sevrage doit être une décision des parents, il n'y a...

La diversification alimentaire

A partir d'environ 5 mois, sur les conseils de votre pédiatre, vous pouvez commencer à faire goûter les légumes à votre bébé. Les légumes dits "oranges" (carotte, potiron, patimarron) et "verts" (haricots verts, courgettes, artichauds, épinards)...

> Toutes nos paroles d'expert

Conseils

Choisir la bonne sucette pour bébé

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir la sucette de bébé : - l’âge de l’enfant : les sucettes sont proposées en différentes tailles de téterelle, - la forme de la téterelle : sa forme peut être symétrique ou physiologique, -...

Soigner les nausées naturellement

Les nausées de grossesse sont un des symptômes les plus courants. La moitié des femmes enceintes seraient concernées. Elles peuvent apparaître dès les permières semaines de la grossesse et disparaissent autour du 3ème ou 4ème mois. Cependant,...

> Tous nos conseils