MENU
Bébé apaisé

Le doudou, pour se rassurer

Le doudou, pour se rassurer

Une peluche, un morceau de tissu… bébé adore serrer son doudou contre lui, le câliner. Mais à quoi sert vraiment le doudou ? Pourquoi rassure-t-il bébé et en quoi est-il si important ? On vous dit tout !

Un objet transitionnel pour pallier l’angoisse de la séparation

C’est le nom psy pour le doudou, évoqué la première fois par Donald Winnicott, un pédopsychiatre anglais. L’objet transitionnel est le premier objet choisi par l’enfant, en général vers 6-8 mois, et peut durer jusqu’à 6 ans.

Il rassure le tout-petit lors des séparations avec ses parents et de sa maman en particulier. Grâce à lui, la mère, même absente, est encore symboliquement présente pour l'enfant. D’où ce nom d’objet transitionnel : il fait le lien affectif entre la famille et le monde extérieur, le connu et l’inconnu.

En votre absence, l’objet transitionnel devra suivre votre enfant partout : à la crèche, chez la nounou...

Les différentes fonctions de l’objet transitionnel

Tout bébé a besoin de sa maman. Mais comme elle ne peut pas être présente à chaque minute, le doudou la rattache à son enfant, comme s’il l’emportait un peu avec lui.

Il a plusieurs fonctions. Il permet au petit :

  • de penser à sa maman en attendant son retour,
  • de supporter l’angoisse de la séparation,
  • de se rassurer,
  • de bien s’endormir,
  • de se consoler,
  • de grandir et acquérir plus d’autonomie.
  • de bien construire sa personnalité,
  • un bon développement psychique et intellectuel.

C’est donc un super allié à ne pas négliger, surtout pour le sentiment de sécurité qu’il procure à l’enfant (et bien souvent aux parents)…

Peluche, sucette : qui choisit le doudou ?

Le doudou est le meilleur copain de votre enfant, celui avec qui il peut tout traverser… C’est donc tout logiquement à lui de le choisir, voire de le nommer dès qu’il le peut : c’est un grand signe d'évolution.

Votre enfant adopte soudainement une peluche, un morceau de tissu, ou un jouet et ne veut plus le quitter... Un choix souvent mystérieux et rarement celui proposé par les parents ! C’est en général un objet doux au toucher (doux-doux). La tétine et le pouce font aussi parfois office de doudous !

Mais si votre bébé n’a pas encore fait son choix, vous pouvez toujours lui proposer un t-shirt qui porte votre odeur. Offrez-le en lui disant qu’il lui tiendra compagnie quand vous n’êtes pas là.

Il a jeté son dévolu sur un doudou… Et maintenant ?

Tout d’abord, comme c’est un objet de réassurance : ne l’utilisez jamais comme prétexte punitif ! Cela le priverait de son caractère rassurant et sécurisant et renforcerait le mal-être de bébé.

N’hésitez pas également à en acheter plusieurs pour éviter les drames en cas de perte. L’idéal, pour que l’enfant ne se sente pas dupé, c’est de les interchanger régulièrement afin qu’ils vieillissent de manière identique et qu’ils s’imprègnent tous de cette fameuse odeur sécurisante. De fait, si votre enfant perd son doudou et que vous lui sortez la copie conforme neuve, il est fort probable qu’il n’en veuille pas (un tout-petit est très sensible aux odeurs).

Quelques astuces anti-perte de doudou :

  • Inscrivez dessus votre numéro de téléphone
  • Au cours de sorties, attachez-le à votre poussette

Et si doudou se perd vraiment, misez sur les réseaux sociaux : les histoires de doudous retrouvé grâce à la magie du net fleurissent sur Facebook ou des sites spécialisés tels que sosdoudou.com ou doudoumalin.com…